Nos techniques

Nos réflexions pour économiser l'eau et diminuer l'entretien nous ont amenés à mettre en place des techniques agronomiques dictées par les contraintes climatologiques et environnementales afin de répondre aux envies et aux demandes de nos clients sur nos réalisations :

  • Les plantes couvre-sol en remplacement de gazon permettent d'obtenir une pelouse rase toute l'année, moyennant 2 à 3 tontes par an : elles sont utiles sur de petites à moyennes surfaces, également sur les pentes et talus, où elles font ressortir la douceur des courbures de terrain.
  • Les prairies d'espèces sauvages à réserver aux espaces de moyenne et grande importance, arrosés ou non : il en existe pour tous les milieux, des plus secs aux plus détrempés.
  • La sélection in situ d'espèces spontanées et les démarches pour faciliter leur installation : partant du principe que la flore spontanée est la plus adaptée, il peut être intéressant de créer par sélection et conservation de certaines espèces ou individus.
  • Amélioration de la gestion de l'arrosage par une identification et une classification des besoins des végétaux employés et donc par une sectorisation des lignes d'arrosage en fonction des catégories de plantes sélectionnées : sur un réseau d'arrosage, il est important d'avoir des besoins identiques en fréquence d'arrosage, la quantité sera toujours ajustée par inter-changement du diffuseur.
  • Utilisation de paillage végétal ou minéral pour minimiser l'évaporation et amendement organique par forte quantité afin de redynamiser les sols et assurer une nutrition abondante aux végétaux en installation. Ces apports permettent la mise en place d'interactions complémentaires et de symbiose qui affranchiront les plantes de leur dépendance envers l'arrosage artificiel. Nous utilisons principalement des composts végétaux issus du recyclage des déchets verts.
  • Plantation d'espèces complémentaires par la forme et en besoin, afin d'obtenir une couverture totale rapide des surfaces non minéralisées : comme la nature a horreur du vide, la meilleure stratégie pour éviter l'intrusion par des espèces non désirées est l'occupation de l'espace. Les sols nus sont très rares de façon naturelle sauf dans les zones très pauvres sur le plan nutritif et hydrique.
Suivez nous